http://portal.cjm.org:8089/images/Logo%203%20CJM.jpg

La CJM virtuelle : des moyens nouveaux de formation, accessibles à tous

« Entre toutes ces tâches, les Eudistes accordent une importance particulière à celles qui permettent de mieux participer à l'évangélisation en faisant connaître « Jésus lui-même, Évangile de Dieu ». (Constitutions n° 24)

Les défis de la Nouvelle Evangélisation pour l’annonce de la Foi et pour la formation des chrétiens invitent toute l’Eglise à mettre en œuvre des moyens nouveaux et adaptés à nos contemporains. Ainsi la

Ecoles pour le développement : au service du développement intégral

Dans un contexte certes différent d’aujourd’hui, saint Jean Eudes s’était montré très attentif aux situations d’injustice, de pauvreté matérielle et spirituelle, aux difficultés sociales de son temps. Prêcher le renouvellement de la vie chrétienne n’était pas séparé, pour lui, du souci des plus pauvres et d’un travail à leur service. Cette attention aux plus pauvres et ce témoignage de la miséricorde se traduit aujourd’hui

Écoles de la foi : au service de la foi des baptisés

Pour saint Jean Eudes, il est clair qu'un baptisé doit être un homme ou une femme de foi, une personne remplie de la présence du Christ, un disciple engagé et qui communique cette vérité avec force et par le témoignage de sa vie. Il disait : « Le chrétien doit être tellement revêtu de Jésus-Christ, c'est-à-dire de ses saintes mœurs, de ses qualités célestes et de ses divines vertus, qu'on ne voie en lui que l'humilité, l'obéissance, la


La Formation des laïcs : au service de la vocation baptismale

« Selon les besoins de l'Église locale, les Eudistes collaborent à former des laïcs en vue des diverses tâches apostoliques ». (Constitutions n° 33)

Saint Jean Eudes, avec des accents proches du Concile Vatican II, ne cessait, dans ses missions, de rappeler la dignité du baptême. Il invitait chaque baptisé à prendre conscience de sa vocation baptismale, en prenant pleinement sa place de chrétien dans la vie ecclésiale et dans