Dans la France du XVII° siècle, le cardinal Pierre de Bérulle est l’initiateur de ce qu’on  appelle l’Ecole Française de Spiritualité. Un courant spirituel bien connu pour son christocentrisme qualifié de spirituel, marque originale de cette Ecole ;

Cet itinéraire et vie spirituelles insiste sur le fait que le Christ est non seulement le modèle, le but et le moteur de notre vie spirituelle, et que nous ne sommes pas seulement en contact avec Lui, mais que nous sommes Un avec Lui, et qu’avec Lui nous ne formons qu’une seule personne mystique. A partir de là, le secret de la perfection consiste à « vivre » et « demeurer en Christ », selon la formule chère à saint Paul et à saint Jean.

Par notre adhésion vitale au Christ Jésus, nous prenons part à  « ce qui s’est réalisé en Lui » : ses actions, ses mystères, ses dispositions sont les nôtres en vertu du lien qui unit les membres à la tête du corps, et dans la mesure même de notre union avec lui. Pour progresser dans la vie surnaturelle et acquérir les vertus, le moyen le plus sûr est donc de se maintenir étroitement unis à la source de vie : c’est adhérer aux états du Verbe Incarné.

Les quatre grands représentants de l’Ecole Française – Ecole bérullienne sont : Pierre de Bérulle, Charles de Condren, Jean-Jacques Olier et Jean Eudes. Ils furent non seulement disciples de l’Ecole Française mais encore des maîtres, par l’accent particulier que chacun a su mettre à « ce grand Tout qui est Jésus », selon l’expression de Jean Eudes.

Disciples et maîtres feront du mystère du Christ le centre de leur vie spirituelle, de leur réflexions et de leur mission apostolique : pour Bérulle, Jésus est comme un Tout ; pour Condren, il est le Prêtre souverain et éternel ;  pour Olier, Jésus dans le mystère de l’eucharistie ; pour Jean Eudes, l’amour de Jésus comme sa réalité la plus profonde, exprimée par le langage du Cœur.

Actuellement, les héritiers des membres de cette Famille Spirituelle Bérullienne se retrouvent dans diverses Sociétés de vie apostolique, développent le charisme reçu des fondateurs, et exercent leur mission dans le monde, les cultures et l’Eglise,  en ouvrant avec audace des chemins nouveaux pour faire grandir le Règne de Jésus.

Les Congrégations qui font actuellement partie de cette Famille Spirituelle sont :

Les Oratoriens : www.oratoire.org

Les Lazaristes : www.cmglobal.org

Les Eudistes : www.cjm.org

Les Sulpiciens : www.sulpiciens.org

Les Missions Etrangères de Paris : www.mepasie.org


BIBLIOGRAPHIE

Du Congrès de l’Ecole Française de Spiritualité 1987, Cap-Rouge, 6 au 11 juillet 1987
Comité de Rédaction : Louis-Antoine Lachance, c.j.m., Micheline Lord, ss.cc.j.m., Marc Rioux, c.j.m.

 

Actes du deuxième Congrès de l’École française de Spiritualité 1 9 9 2, Montréal, 2 au 7 juillet 1992
Personnes ressource : M. Raymond DEVILLE, p.s.s. Supérieur général, S. Lorraine CAZA, c.n.d.

 

Une sagesse pour aujourd’hui, Actes du 3e Congrès de l’Ecole Française de Spiritualité
Sous la direction de Pierrette Daviau

 

Le courant de l'Ecole française de Spiritualité

BREMOND H., Histoire littéraire du sentiment religieux en France, tome 3, La conquete mystique. L’Ecole française, 1921. grenoble. Eds J. Million. 2006

COGNET L:, Histoire de la spiritualité chrétienne, t.3, La spiritualité moderne, I. L’essor : 1500-1650, Aubier, 1966

DEVILLE R:, L’Ecole française de spiritualité, Paris, Desclées de Brouwer, 2008 (2è ed.) [english]

GROUPE INTERCONGREGATION, Quelques maitres spirituels du 17è siècle – Présentation de mots clefs aui donnent accès à leurs écrits, Paris, 1997

KRUMENACKER Y., L’Ecole française de spiritualité. des mystiques, des fondateurs, des courants et leurs interprètes. Paris, Cerf, 1998.

KRUMENACKER Y., L’Ecole française de spiritualité. des mystiques, des fondateurs, des courants et leurs interprètesColl, Ecole française de spiritualité, Theophlilyon, 1999, tome 4, vol.1

Les grandes figures et congrégations de l'Ecole Française de Spiritualité

BERULLE Pierre (de)

COCHOIS P., Bérulle et l’Ecole française, Paris, Editions du Seuil, 1963

DUPUY M., Le Christ de Bérulle, Paris, Desclée, 2001

LESCAUT R:, Pierre de Bérulle, apotre du Verbe incarné, Paris, Cerf, 2013

 

CONGREGATION de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur (fondée par saint Jean Eudes)

ORY Joseph Marie, L’Origine de l’Ordre de Notre-Dame de Charité ou son histoire depuis sa fondation jusqu’à la Révolution, Abbeville, imprimerie Paillart, 1891 [english]

 

FRISTEL Amélie (Tertiaire eudiste, fondatrice de la Congrégation des Saints Coeurs)

VENARD Jacques, Amélie Fristel, la passion de la charité, 1994

 

OLIER Jean-Jacques

PITAUD B., Petite vie de Jean-Jacques Olier, Paris, Desclées de Brouwer, 1996

 

Saint Vincent de Paul (Fondateur de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité)

RENOUARD J.-P. Saint Vincent de Paul, maitre de sagesse, Paris, Nouvelle Cité, 2012

 

Sainte Jeanne Jugan (Tertiaire eudiste, Fondatrice des Petites Soeurs des Pauvres)

MILCENT Paul, Jeanne Jugan, humble pour aimer, Bayard, 1996