L’expression « états et mystères de Jésus » reste bien mystérieuse pour beaucoup ! De quoi parlons-nous alors que nous touchons là le plus précieux des trésors de la pédagogie spirituelle de saint Jean Eudes ? « Chaque circonstance de la vie du Fils de Dieu est un mystère et à chaque mystère correspond un état du Verbe incarné, qui prend sa valeur dans l’incarnation » (Louis Cognet). Nous utilisons habituellement cette expression « mystères » lorsque nous prions le Rosaire et ses 20 mystères, mais à vrai dire leur nombre n’est pas limité puisque ce sont toutes les circonstances vécues par le Verbe incarné. Notons que l’idée de mystère ne renvoie pas à ce qui est caché mais au contraire à ce qui se dévoile. Quant à l’état, « c’est l’attitude intérieure de Jésus en chacune des circonstances de sa vie terrestre ou glorieuse, « considérée comme une réalité éternelle dans la mesure où cette vie est assumée par une personne divine » (Louis Cognet).

Télécharger Parcours