Le « mystère des mystères » de notre vie de chrétien, - nous le savons bien et nous le répétons -, est la formation de Jésus en nous. La reprise puis l’utilisation massive par saint Jean Eudes de l’expression de la lettre de saint Paul aux Galates (4,19) sont précédées de son expérience personnelle, comme disciple de Jésus, aimant toujours plus son Seigneur. Jean Eudes vit déjà une autre expression de la même lettre aux Galates : « Je vis, mais ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » (2,20), le verset le plus cité dans l’ensemble de ses œuvres. C’est parce qu’il a fait l’expérience de la vie intérieure du Christ en lui que saint Jean Eudes, comme saint Paul, souhaite que ses lecteurs et ses auditeurs fassent la même expérience d’accueillir en soi la vie, les sentiments, les dispositions, l’esprit de Jésus. Il est animé d’un immense désir : rencontrer Jésus, remettre tout à Jésus, ne vivre que pour lui et en lui. Cela le conduira à désirer que le Cœur de Jésus soit son cœur, ou plus encore, il découvre l’incroyable don : Jésus vit en lui son immense amour, il lui a donné son Cœur ! Découverte incroyable qui dépasse tout ce qu’il avait imaginé ! Jean Eudes est un passionné du Christ Jésus et il veut passionner tous ceux et celles qu’il rencontre. Et il vaut faire de nous des hommes et des femmes passionnées du Christ!

Télécharger Parcours